Comunicati stampa

Invito alla 9a Assemblea dei membri di Agriturismo Svizzera 2019

 

in qualità di membri di Agriturismo Svizzera, siamo molto lieti di invitarvi alla nostra 9a Assemblea ordinaria. Durante la pausa pranzo avrete la possibilità di entrare in contatto con interessanti partner aziendali. Alla fine dell’evento si terranno due visite guidate.

 

Data:                Martedì, 2 aprile 2019

Luogo:              Istituto agricolo di Grangeneuve (Landwirtschaftliches Beratungszentrum Grangeneuve), Aula Paul Bourqui, Rte de Grangeneuve 31, Posieux FR

 

Programma:

10:00                Arrivo e accoglienza dei membri

10:45 – 12:.30   9a Assemblea dei membri

12:30 – 14:00    Pausa pranzo

 

Durante la pausa pranzo potrete discutere in maniera individuale con il personale di e-domizil e guidle, due piattaforme online che forniscono servizi di prenotazione.

Visite guidate

Ferme pour tous, Tentlingen, www.fermepourtous.ch

Landwirtschaftlicher Schulungsbetrieb Grangeneuve, Posieux, www.vulg-fr.ch

14:00                Prima visita guidata

15:00                Seconda visita gui

16:00                Fine dell’evento

 

Trattande della 9a Assemblea dei membri

  1. Saluto iniziale
  2. Nomina degli scrutatori
  3. Verbale dell’Assemblea dei membri del 28 marzo 2018
  4. Rapporto d’attività 2018
  5. Bilancio economico 2018
  6. Rapporto di revisione e scarico degli organi gestionali
  7. Nomine del Comitato/Presidio e dei revisori dei conti
  8. Budget 2019 programma delle attività del 2019
  9. Tasse sociali, ripartizione ulteriori costi e premi dei concorsi per il 2020
  10. Eventuali
Winterthur, 27 marzo 2018

Chi cerca trova (e vince)! Quest’anno a Pasqua vi aspettano 33 cestini per il clima. In palio ci sono fantastici premi!

 

Chi alla domenica di Pasqua troverà uno dei 33 cestini per il clima di myblueplanet e Agriturismo Svizzera non riceverà in regalo solo un coniglietto di cioccolato di Lidl, bensì anche un buono vacanza presso un agriturismo svizzero. Saranno vacanze che rispettano in tutto e per tutto il clima. In ogni cantone verrà nascosto almeno un cestino. Aguzzate la vista nei pressi di attrazioni turistiche! Un aiutino ve lo darà questa mappa.

Un pesce d’aprile? Nient’affatto! La domenica di Pasqua (1o aprile 2018) potrete darvi alla caccia a uno dei 33 cestini per il clima contenenti buoni vacanza per un valore totale di ben CHF 6000.–! In collaborazione con Agroturismo Svizzera, myblueplanet nasconderà in ogni cantone almeno un cestino, che – oltre a un buono per una vacanza in un agriturismo svizzero offerto da Agriturismo Svizzera – nasconde anche un coniglietto di cioccolato di Lidl e 12 consigli di myblueplanet su come rispettare il clima nel più semplice dei modi. Chi vuole darsi alla caccia può informarsi qui sui vari luoghi dove i cestini potrebbero essere nascosti.

Vacanze in Svizzera in pieno rispetto per il clima

Perché cercare luoghi remoti se la bellezza sta a pochi passi da qui? Con i buoni vacanza, myblueplanet e Agriturismo Svizzera vogliono invogliare le persone a passare le loro vacanze in Svizzera. Con la famiglia, il proprio partner o da soli, le vacanze in fattoria saranno ricche di emozioni, relax e avventure. Con Agriturismo Svizzera ognuno troverà pane per i suoi denti.
Inoltre, una vacanza in Svizzera rispetta il clima. Infatti, la distanza e il mezzo di trasporto influiscono in modo determinante sul bilancio di CO2 causato dal viaggio stesso: una famiglia composta da 4 persone che viaggia in treno da Zurigo a Grindelwand (anziché in aereo da Zurigo a Mallorca) risparmia ben 1150 kg di CO2 (vedi energie-umwelt.ch).

L’agriturismo svizzera fiorisce

Gli agriturismi svizzeri che fanno parte di Agriturismo Svizzera vi offrono ciò che più vi si addice. Che siano vacanze con i bambini o all’insegna del relax. Anche l’ambasciatrice del clima ed ex Miss Svizzera Sarah Laura Peyrel ha voluto provare quest’esperienza nell’estate del 2017 ed è rimasta piacevolmente sorpresa dalla ricca scelta di offerte e dall’ospitalità delle persone. Negli ultimi anni si sono aggiunti sempre più agriturismi al gruppo Agriturismo Svizzera, aumentando così anche l’incredibile varietà di vacanze in campagna.

Contatto

Daniel Lüscher, presidente myblueplanet, +41 79 303 02 17

daniel.luescher@myblueplanet.ch

Andreas Allenspach, presidente Agriturismo Svizzera, +41 31 359 50 30

andreas.allenspach@myfarm.ch

Informazioni e foto

myblueplanet è un’organizzazione non-profit e indipendente svizzera che sviluppa misure concrete per salvaguardare l’ambiente nella vita di tutti i giorni dimostrando che tutti possono contribuire alla protezione del clima. L’obiettivo di myblueplanet è quello di aumentare il numero di persone pronte a impegnarsi attivamente per la protezione del clima. «today together for tomorrow».

myblueplanet.ch

Circa 250 fattorie in Svizzera appartengono all’organizzazione ombrello nazionale agrituristica Svizzera. Questa piattaforma di marketing, ha lo scopo di promuovere l'agriturismo in Svizzera per concentrazione dell'offerta e garanzia della qualità. Inoltre, il patroncino nazionale per il miglioramento del quadro politico nel agriturismo è anche uno dei principali compiti dell'organizzazione ombrello. Così l'organizzazione ombrello unisce a livello svizzero l’offerta del agriturismo nelle aree di alloggio, vendita diretta, ristorazione ed eventi e manifestazioni presso l'azienda agricola. myfarm.ch

 

 

2 e Forum d’Agritourisme Suisse : l’émotion, clé de l’expérience agritouristique

  
Photos © AGIR

Agritourisme Suisse tenait mardi 31 octobre son second Forum en présence d’une cinquantaine de participants, pour la plupart des prestataires membres de l’association, mais également des acteurs des filières connexes du  tourisme, de l’agriculture et des produits du terroir. Dans la matinée, plusieurs intervenants se sont succédé pour évoquer certains éléments clé du marketing agritouristique – telle la fidélisation des clients par les valeurs émotionnelles, ou encore le story-telling – ou présenter leur propre projet. Lors des ateliers de l’après-midi, des points plus techniques ont pu être abordés, notamment les défis posés par la législation sur l’aménagement du territoire, le financement des projets ou la collaboration avec les voyagistes.

C’est ainsi, notamment, que Sebastian Bellwald, directeur de PlanVal AG et co-directeur d’Interpret Switzerland a présenté quelques pistes pour fidéliser la clientèle grâce à l’émotion : offrir du sens à ses hôtes et les impliquer dans une expérience capable de les toucher et de les impliquer, mais également susciter leur réaction, voire leur participation  – voire même le sentiment d’être dépositaire d’un héritage dont ils ont à prendre soin.

Agricultrice, mais également naturopathe passionnée de plantes médicinales, Esther Mottier-Gerber, exploitant avec son époux Nicolas la ferme biodynamique «Votre cercle de vie» à Château d’Oex (VD), a quant à elle présenté le concept mis au point par ce jeune couple qui s’engage pour un développement durable et innovant alliant agriculture, santé et alimentation.  «Votre cercle de vie» offre ainsi aux visiteurs un grand nombre d’opportunités de vivre et d'expérimenter la ferme sur un mode participatif, et dans une approche holistique. Bien plus qu’une exploitation agricole, la ferme est ici valorisée comme  un lieu unique et ludique où les êtres humains de tous horizons nouent des liens avec les animaux et la nature.

La matinée a pris fin après la présentation de l’Hôtel Schweizerhof à Lenzerheide (GR), un établissement ayant su tisser de nombreux liens et partenariats avec les producteurs de la région, pour offrir à leurs hôtes une expérience de séjour qui mette en valeur son environnement et ses racines.

Après la pause de midi, place aux ateliers parallèles, introduits par un court exposé d’Andreas Züllig, président d’Hotelleriesuisse. Ruedi Imgrüth, du département Economie et territoire du canton de Lucerne (RAWI, Raum und Wirtschaft), a échangé avec les participants sur l’épineuse thématique des liens entre agritourisme et législation sur l’aménagement du territoire. Une problématique simple à poser, a souligné l’orateur : entre les contraintes légales grevant des installations agritouristiques considérées comme des «exceptions» à la Loi sur l’aménagement du territoire, et les besoins et les projets des prestataires, le hiatus est fréquent et se traduit souvent par des constructions illicites. Une voie médiane existe pourtant bel et bien, insiste le représentant du RAWI, avec des installations qui ne sortent pas du cadre légal – mais explosent en revanche celui de l’hébergement traditionnel. La limite entre ce qui est licite et/ou judicieux est parfois difficile à tracer, comme le démontrent les exemples choisis par l’intervenant.

Le financement des projets agritouristiques et ses limites a également été abordé en atelier, par Eva Brechtbühl et Martina Fischli, de l’Aide suisse aux montagnards. Un exposé parfois dense et bien éclairé de nombreux exemples a apporté un coup de projecteur bienvenu sur cette question. Dans un registre voisin, la collaboration avec les agences de voyage, «bénédiction ou malédiction ». a intéressé de nombreux participants lors de la présentation animée par les initiateurs du projet «Route du cœur», un concept de randonnées à vélo électrique dont le succès ne cesse de s’affirmer.

Enfin, Oscar Cherbuin, de l’Association de la région Cossonay-Aubonne-Morges (ARCAM) a souligné l’importance du rôle des instances politiques régionales dans le développement de l’offre agritouristique, en évoquant le concept de «slow tourisme» – une démarche particulièrement adaptée à la région morgienne, dont l’ambition est de devenir un site pilote pour l’ œnotourisme vaudois, en plein essor.

Les points essentiels dégagés par les différents ateliers ont fait l’objet d’un moment de discussion en présence de tous les participants, avant que Roland Lymann et Andreas Allenspach, respectivement président et directeur d’Agritourisme Suisse, ne mettent fin à une journée riche d’informations et de contacts. Non sans donner rendez-vous à tous les acteurs de l’agritourisme pour une troisième édition du Forum, en novembre 2018.


A propos d’Agritourisme Suisse
Environ 300 fermes en Suisse appartiennent à l'organisation faîtière nationale Agritourisme Suisse. Cette plate-forme de marketing a pour but de promouvoir l'agritourisme en Suisse à travers une offre variée et la qualité.

Outre un vaste éventail d’activités de marketing et de partenariats, Agritourisme Suisse a aussi pour objectif d’améliorer durablement les conditions cadres de l’agritourisme en Suisse au profit de ses membres dans les domaines de l'hébergement, la vente directe, la restauration et les événements et manifestations à la ferme.

Contact Agritourisme Suisse
Andreas Allenspach
tél. 031 359 50 30, info[at]myfarm.ch, myfarm.ch

Andreas Züllig, président hotelleriesuisse
Hotel Schweizerhof, Lenzerheide
tél. 081 385 25 25, schweizerhof-lenzerheide.ch

Esther Mottier
tél. 026 924 69 89/079 108 09 88, ihr-lebenskreis.ch/fr

Sebastian Bellwald, regiosuisse
tél. 027 922 40 88, regiosuisse.ch

Ruedi Imgrüth, Raum und Wirtschaft (rawi), Kanton Luzern
tél. 041 228 58 78, rawi.lu.ch

Eva Brechtbühl und Martina Fischli, Aide suisse aux montagnards
tél. 044 712 60 60, berghilfe.ch

Oscar Cherbuin, ARCAM
tél. 021 862 22 75, arcam-vd.ch

Simon Brülisauer, Herzroute
tél. 034 408 80 99, herzroute.ch

Günther Lämmerer, Eurotrek
tél. 044 316 10 00, eurotrek.ch

 

 

 

 

Miss Earth Suisse : stage de formation à la ferme

  

Du 26 au 29 octobre 2017, les candidates suisses à l’élection de Miss Earth 2018 vont séjourner à la ferme agritouristique Chasseral Outdoor de Beate et Tony Krähenbühl, fondateur de Tony Crowhill Trekking, à la Ferrière dans le Jura bernois. Lors de ce séjour riche en expériences, organisé pour la deuxième année consécutive en collaboration avec Agritourisme suisse, les candidates très fortement engagées en faveur de projets environnementaux et sociaux seront sensibilisées, entre deux photos-shooting, aux thèmes liés à l’agriculture.

 « Campagne idyllique dans le Jura, paysages à couper le souffle, hôtes accueillants, sont autant d’atouts pour charmer les participantes », relève Andreas Allenspach, responsable d’Agritourisme suisse. Avant d’ajouter : « Agritourisme suisse soutient le camp de formation de Miss Earth Suisse. Il offre une visibilité à l’agritourisme qui compte de plus en plus d’adeptes en quête de retour à la nature et d’authenticité. Les jeunes filles auront également la chance de partager avec la famille Krähenbühl la passion du terroir et leur savoir-faire». De son côté, Tommaso Longo De Tommaso, co-organisateur de l’élection Miss Earth Suisse, ajoute : « Le choix d’une ferme comme lieu de stage a été reconduit au vu de l’énorme succès de l’année dernière ».

Une offre diversifiée
Du lac de Constance jusqu‘au Valais, Agritourisme suisse compte plus de 300 prestataires offrant un vaste choix attrayant d'appartements, de chambres, de nuitées sur la paille, de logement de groupe ou encore du camping. 

La co-organisatrice du concours, Tanja Marcic précise : « Cette année, les filles ont la possibilité de découvrir la Suisse à travers une expérience unique dans le Chasseral. Il est nécessaire de rapprocher la population des questions environnementales et sociales pour lesquelles s’engagera la future miss en tant qu’ambassadrice de la durabilité».

Organisation de Miss Earth Suisse
L’élection de Miss Earth Suisse n’est pas seulement basée sur la beauté mais aussi sur les valeurs que partagent les candidates dans les domaines de la protection de l’environnement ou de l’aide humanitaire. En plus de nombreux sponsors, ce stage est soutenu par une équipe de tournage et de l’Académie KETS de make-up art, à Zürich. 

L‘élection internationale de Miss Earth – troisième concours du monde après "Miss Monde" et "Miss Univers"  a lieu régulièrement à la fin de chaque année. Miss Earth Suisse est liée à la même organisation faîtière. En Suisse, Tanja Marcic et Tommaso Longo De Tommaso sont responsables de l’organisation des élections. Les deux experts font appel à une vaste expérience dans les milieux de la mode et des cosmétiques. Tommaso Longo De Tommaso a également été actif au niveau international comme agent de mannequins.
Les organisateurs de Miss Earth Suisse ont réalisé plus de 100 projets de bienfaisance avec les Miss dans le cadre de leur mission. Aujourd'hui, ce projet couronné de succès est connu et apprécié en Suisse et dans le monde entier.

Contact Miss Earth Suisse

Tanja Marcic, tél. +41 76 560 00 02
marcic.tanja[at]MissEarthSchweiz.chmissearthschweiz.ch

A propos d’Agritourisme Suisse
Environ 300 fermes en Suisse appartiennent à l'organisation faîtière nationale Agritourisme Suisse. Cette plate-forme de marketing a pour but de promouvoir l'agritourisme en Suisse à travers une offre variée et la qualité.

Outre un vaste éventail d’activités de marketing et de partenariats, Agritourisme Suisse a aussi pour objectif d’améliorer durablement les conditions cadres de l’agritourisme en Suisse au profit de ses membres dans les domaines de l'hébergement, la vente directe, la restauration et les événements et manifestations à la ferme.

Contact Agritourisme Suisse
Andreas Allenspach, tél. 031 359 50 30
info[at]myfarm.ch, myfarm.ch

Contact Ferme Chasseral Outdoor
Beate und Tony Krähenbühl
La Chaux-d'Abel 96A - 2333 La Ferrière
Tel. 032 315 19 89
info[at]trekk.ch
chasseraloutdoor.ch

 

  

 

 

Vacances à la ferme avec Agritourisme Suisse

 

 
Les vacances à la ferme ont le vent en poupe

Les vacances à la ferme poursuivent leur tendance à la hausse ! Le désir de vivre une expérience authentique et proche de la nature se fait de plus en plus ressentir dans les zones urbaines à forte densité et dans les familles dont les parents exercent une activité professionnelle intense. S’évader à la campagne devient alors synonyme de calme et de ressourcement pour toute la famille, petits et grands ! 

Plus qu’une tendance, les vacances à la ferme reflètent aussi une nouvelle philosophie de vie : les animaux, les paysages idylliques et la nature toute proche mais loin du stress quotidien de la ville répondent à un véritable besoin. Savourer une alimentation saine, équilibrée, préparée avec des produits de saison et dégustée dans un cadre naturel et bucolique constitue aussi pour beaucoup une expérience inédite. Que les vacances à la ferme soient un but en soi ou la dernière étape sur le chemin de retour des vacances à l’étranger, c’est une halte bienvenue qui permet aux vacanciers de se préparer en douceur à reprendre la vie agitée de tous les jours. La plateforme de réservation électronique e-domizil pour maisons et appartements offre, depuis 2017, également la possibilité de réserver des chambres en ligne.

Nature et enfants
Les réservations enregistrées par l’intermédiaire de cette plateforme de réservation montrent que ce sont encore avant tout les adultes (92%) qui passent leurs vacances à la ferme mais la tendance est à la hausse en ce qui concerne les vacances pour enfants. Car c’est une réponse possible à la question : comment concilier vacances scolaires et travail des parents ? Des séjours à la ferme ou des vacances équestres pour enfants seuls sont une solution bienvenue et de plus en plus appréciée pour combler une période où les parents sont souvent peu ou pas disponibles pour des raisons professionnelles.

Animateur et ambassadeur
En permettant à leurs hôtes de jeter un regard dans les coulisses d’un métier aux multiples facettes et souvent hautement automatisé, les familles paysannes deviennent aussi les ambassadeurs de leur profession. Et le fait que, sur de nombreuses exploitations, les agriculteurs donnent à leurs hôtes qui le souhaitent la possibilité de prêter main forte aux travaux de la ferme, renforce  la compréhension entre la ville et la campagne.

Pour tous les goûts !
Les prestataires de l’Association Agritourisme Suisse proposent une large gamme de services: la vente directe des produits de la ferme, bien sûr, mais aussi des offres attractives pour des événements, comme des apéritifs et fêtes d’anniversaire, des balades ou randonnées équestres... Et  les entreprises aussi trouvent à la ferme un lieu convivial pour l’organisation de séminaires ou de cours de formation.

Agritourisme Suisse, fondée en 2010, est l’association faîtière suisse regroupant les offres d’agritourisme en Suisse. Nos activités comportent principalement la commercialisation de nos prestations relatives aux offres d’hébergement sur le portail de réservation holiday.myfarm.ch, la restauration et l’organisation de manifestations.

Pour toute information :
Agritourisme Suisse, Brunnmattstr. 21, 3007 Berne, tél. 031 359 50 30, info[at]myfarm.ch, www.myfarm.ch

 

 

 

La Ferme du Bonheur de Gabriel Schenk à Porrentruy (JU) - Un lieu d’accueil qui porte bien son nom !

 

  

 

Nichée en contre-bas de la route menant à Porrentruy (JU), La Ferme du Bonheur se trouve au milieu de la forêt aux abords de la rivière Allaine. En traversant le pont on apprécie la quiétude et la beauté du lieu et on entend déjà des rires d’enfants... Ce qui n’est guère surprenant car Gabriel Schenk accueille, de Pâques à mi-octobre, majoritairement des enfants pour un séjour à la ferme.

L’agritourisme Gabriel Schenk est « tombé dedans » quand il était enfant ! En effet, sa mère a fait partie du groupe qui a lancé, il y a plus de 30 ans, l’Association Aventure sur la paille, une organisation qui a rejoint depuis Agritourisme Suisse.  Fils de paysan – son père gère une exploitation agricole toute proche -, Gabriel Schenk a d’abord fait une formation de paysagiste/pépiniériste et suivi les cours de moniteur de Jeunesse & Sport et de Pro Natura.

Il y a exactement vingt ans, il a démarré son aventure agritouristique en compagnie de Patrick Oeuvray en gagnant le 1er prix de CHF 50’000.- d’un  concours organisé par la TSR intitulé « Le rêve de nos vingt ans ». Une somme qui lui a permis de commencer les travaux de rénovation de La Ferme du Bonheur, alors en partie désaffectée et transformée en squat… Grâce à l’impact de l’émission, toute la région a suivi ce projet avec beaucoup d’intérêt et, après deux ans d’efforts, la Ferme du Bonheur a ouvert ses portes avec, à la clé, un succès qui ne s’est jamais démenti: alors qu’il était obligé, au commencement de l’aventure, d’avoir un travail d’appoint, Gabriel Schenk est actuellement entouré de deux collaborateurs à plein temps, pendant la saison agritouristique.

Un rôle social
La Fondation La Ferme du Bonheur, créée en 1998, a pour but de faire découvrir la vie à la ferme et la nature environnante à des enfants, adolescents et personnes handicapées. Elle accueille environ 1’500 hôtes par année – camps de vacances pour enfants, séjours pour institutions, hébergement pour groupes – en leur proposant un large panel d’activités. Reconnue d’utilité publique par la République et Canton du Jura depuis 2004, la Fondation ne bénéficie cependant d’aucune subvention de l’Etat ou de la commune de Porrentruy. Des courses d’écoles mardi et jeudi, des ateliers pour les personnes handicapées lundi, mercredi et samedi matin, (Gabriel Schenk a effectué un stage de sept mois dans une institution spécialisée) et l’accueil de groupes pour une semaine, en parallèle des activités, voilà le programme hebdomadaire type à la Ferme du Bonheur !

Des souvenirs plein la tête !
Père de Bastien, Nathan, Coralie et Lucie, Gabriel Schenk a donc choisi de vivre entouré de beaucoup d’autres enfants. Il explique qu’au début c’était un peu difficile pour l’aîné de partager son papa mais, maintenant âgé de 14 ans, c’est lui qui veut s’impliquer en tant qu’aide-moniteur. Quant aux plus jeunes, ils profitent de jouer avec les petits vacanciers mais ils peuvent aussi rester de leur côté, s’ils le souhaitent. Quant à Gabriel Schenk, avec l’expérience, il arrive mieux à séparer sa vie privée de sa vie professionnelle et il a surtout appris à déléguer certaines tâches pour se consacrer à l’animation avec ses petits hôtes. Car, dans le domaine de la production alimentaire, il y a de quoi faire, constate-t-il: « Il est utile et même indispensable de faire le lien entre les produits et les producteurs en expliquant aux enfants, par exemple, la différence entre les animaux de rente et les animaux de compagnie tout en leur montrant qu’on doit bien s’occuper de tous les animaux même ceux qui finissent dans notre assiette! ».

La visite du jardin recèle aussi son lot de découvertes car certains enfants ne mangent que les légumes les plus courants comme les carottes, pommes de terre et tomates. Ainsi, pour les jardiniers en herbe, les côtes de bettes et le céleri, c’est tout nouveau et surtout lorsqu’ils constatent que ces légumes poussent… dans de la terre !

Des anecdotes, Gabriel Schenk en a toute une liste et il évoque, par exemple, une petite fille sortant du poulailler étonnée de ne pas trouver la date de l’œuf qu’elle tient dans la main, ou le sourire d’un petit garçon autiste qui monte pour la première fois sur un cheval, et encore un enfant qui lui a pris la main lors d’une balade en forêt et lui a raconté sa vie…

Les projets à venir !
Comme Gabriel Schenk possède également le brevet de cafetier, il projette d’aménager une roulotte en bar self-service pour les cyclistes et les personnes qui profitent d’une promenade le long de l’Allaine ainsi que les randonneurs à cheval, car la région est très appréciée pour ses réseaux équestres. A terme, il aimerait ouvrir aussi un petit restaurant mais, pour l’instant, il va s’octroyer pour ses 40 ans, deux semaines de vacances pour faire un tour de Suisse à vélo… en solitaire.

AGIR


La Ferme du Bonheur en chiffres

  • 7 chevaux ; 1 poney ; 1 basse-cour (poules, canards, oies, dindes) ; des lapins, cochons, moutons et chèvres
  • 1’500 personnes par an
  • 3’500 nuitées
  • 1 cuisinier saisonnier à plein temps
  • 1 civiliste

www.fermedubonheur.ch

 

 

 

Touruval devient Agritourisme Valais

 

 

La réflexion sur le développement et les synergies possibles entre les différents acteurs de la promotion du tourisme rural et de l’agritourisme en Valais est au centre des préoccupations de notre association. Nous avons constaté que ces secteurs sont en plein essor et que leur développement va être encore plus important ces prochaines années.

Afin de ne pas « laisser passer le train », Touruval désire renforcer sa présence et son image grâce à certaines collaborations avec l’association Agritourisme Suisse.

Actuellement dans l’ombre et trop peu connue du grand public, Touruval aimerait se donner une deuxième jeunesse en devenant une section cantonale d’Agritourisme Suisse. Cette
affiliation permettra de représenter et promouvoir l’agritourisme du canton du Valais d’une manière professionnelle et efficace. Dans ce sens, notre prochaine assemblée générale, qui
aura lieu Vendredi 28 avril prochain à 10 h au Pavillon agritouristique de Fol’Terres à Fully va procéder à la modification de sa raison sociale et deviendra Agritourisme Valais.

Toute les personnes concernées ou intéressées par l’agritourisme et le tourisme rural sont invitées à y participer.

A cette occasion, nous aurons aussi le plaisir d’informer les participants sur les modalités de collaboration que nous entendons mettre sur pied avec l’association faîtière de l’Agritourisme
suisse. Son directeur, M. Andreas Allenspach, vous donnera toutes les informations sur les activités de cette association.

Touruval, Association valaisanne pour le tourisme rural, Antoine Fardel, Président
Les personnes intéressées par cette réunion d’information peuvent s’inscrire par e-mail à info[at]touruval.ch

 

 

Nouveautés et expériences insolites à la ferme!

  
7e Assemblée générale d'Agrotourisme Suisse

Agritourisme Suisse a tenu jeudi 20 avril 2017 sa 7e assemblée générale. Elle s’est déroulée pour la première fois sur la ferme de l’un de ses 300 prestataires, soit chez la famille Hotz à Baar dans le canton de Zoug. Un changement au sein du comité a eu lieu avec le départ de Malvine Moulin (VS), présente dans le comité depuis le tout début de l’aventure Agritourisme Suisse, elle est remplacée par Yann Roulet (VS). Deux distinctions en tant que membres d’honneur ont été remises à Suzanne Ming à Lungern (OW) www.erlebnishof-ming.ch et à Rita Barth à Altnau (TG). La partie statutaire a été suivie d’une visite de l’exploitation et d’une plate-forme d’échange sur différents thèmes comme la réservation en ligne, la promotion, ainsi que la présentation de la nouvelle homepage d’myfarm.ch.

Changements valaisans au sein du comité
Malvine Moulin démissionne du comité. Présente depuis la création d’Agritourisme Suisse, elle laisse sa place à Yann Roulet de Naters (VS).

L’agritourisme est «tendance»!
Agritourisme Suisse affiche à nouveau des chiffres positifs pour l’année 2016 avec une augmentation du nombre de nuitées (31’500). Les réservations par le biais de la plate-forme de réservations en ligne, e-domizil, ont augmenté quant à elles de 1,5 %. Le sentiment de sécurité régnant en Suisse, une nature idyllique et préservée, ainsi que le contact direct avec les animaux et la terre sont des éléments déterminants pour expliquer le succès grandissant de ce type de vacances. Au niveau des nationalités, les Suisses représentent la grande majorité des hôtes avec 86% des nuitées suivis des Allemands avec 10%. Un autre point fort réside dans la diversité des offres d’hébergement réservables en ligne: en plus d’appartements de vacances, certains prestataires proposent, la possibilité de dormir sur la paille, de faire du camping, de l’hébergement de groupes ou encore des chambres pour les voyageurs individuels. Des lieux idylliques aussi bien à la montagne que près des lacs, des expériences hors du commun telles que dormir dans un poulailler réhabilité ou encore dans une cabane perchée dans un arbre, etc., sont autant d’atouts pour un développement réjouissant de l’agritourisme en Suisse.

Agriculteur, hôte mais aussi animateur!
Outre l’hébergement pour les familles et les groupes, de plus en plus d’agriculteurs mettent leurs infrastructures à disposition des entreprises ou des associations. Ils préparent, grâce à leurs produits locaux et de saison, des repas savoureux servis dans leurs propres locaux. Ils mettent à disposition des salles de séminaires pour les anniversaires ou les mariages. Ils organisent aussi des événements originaux tels que visites guidées de la ferme, jeux olympiques ou encore séances de dégustations. Les exploitations qui proposent des balades à poney ou à cheval et la possibilité de s’occuper des animaux de la ferme sont particulièrement appréciées des familles. Parmi les grands classiques de l’agritourisme, notons les camps de vacances pour enfants à la ferme et les vacances actives où les vacanciers peuvent participer aux différentes tâches des agricultrices et agriculteurs.

Offre centralisée et nouveau label de qualité en «expériences insolites»!
Agritourisme Suisse souhaite développer sa position de leader aussi bien auprès de ses prestataires que du grand public. Afin de présenter son éventail d’activités, un nouveau site internet myfarm.ch sera opérationnel juste à temps pour les vacances d’été! En plus des membres de l’association, une offre globale d’hébergements, de restauration, de boutiques, de produits du terroir ou encore des événements y seront présentés. Par ailleurs, un nouveau label de qualité concernant les expériences insolites sera créé, ainsi les visiteurs pourront en plus d’un label de qualité au niveau de l’hébergement bénéficier d’un label de qualité au niveau des activités qui les attendent à la ferme.

Renseignements complémentaires:
Andreas Allenspach, directeur
031 359 50 30, 077 446 66 61, andreas.allenspach[at]myfarm.ch

Antennes régionales:
Antenne romande: Chantal Guyomarc‘h-Favre
021 613 11 35, antenne[at]myfarm.ch

Suisse orientale: Ana Burger-Feitknecht
062 777 23 08, 079 266 42 86, kontaktstelle-ost[at]myfarm.ch

Suisse centrale: Madeleine Bachmann
052 318 22 56, 078 626 97 90, kontaktstelle-mitte[at]myfarm.ch

Liens pour les photos (© Agritourisme Suisse): agirinfo.com/photos

Hôte de la 7e Assemblée générale d’Agritourisme Suisse – Famille Hotz, Hotzenhof, Baar (ZG)

Les membres d’Agritourisme Suisse pourront découvrir lors de la visite de l’exploitation les synergies que peuvent engendrer un magasin de vente directe et la restauration à la ferme. Leur exploitation n’est pas située sur une route principale. Depuis qu’ils proposent un service de restauration, leur magasin à la ferme se porte de mieux en mieux. Si les gens achètent des produits agricoles chez eux, ils vont aussi être attentifs à leur offre gastronomique ou encore vouloir découvrir leur ferme.

 
 
 

Retour à la nature grâce aux vacances à la campagne !

 

Agritourisme Suisse présente deux nouveaux catalogues pour la saison 2017

L’agritourisme et les parcs naturels seront au cœur de la prochaine campagne Suisse Tourisme 2017-2018 placée sous le thème « Back to nature ». Cette campagne sera orientée vers un tourisme plus durable et qui prend en compte le besoin des voyageurs de se rapprocher de la nature et de déguster des produits régionaux. Afin d’aider les visiteurs à trouver leur ferme idéale, Agritourisme Suisse a édité deux nouveaux catalogues pour la saison 2017 en répertoriant plusieurs centaines d’offres d’hébergements partout en Suisse, y compris dans les parcs nationaux. L’organisation faîtière souhaite transmettre, par le biais de nombreuses photos, les émotions ressenties lors de vacances à la campagne.

Les deux catalogues 2017 «Vacances à la ferme en Suisse», publiés par Agritourisme Suisse, offrent près de 400 propositions de séjours de qualité en milieu rural. Les hébergements sélectionnés sont aménagés pour passer des vacances idéales aussi bien en famille, en groupe, ou à deux et il y en a pour tous les goûts ! En effet, l’organisation faîtière en matière de tourisme rural répertorie aussi bien de confortables appartements ou maisons de vacances, que des chambres d’hôtes, dortoirs, gîtes, tipis, nuitées sur la paille, cabanes d’alpage, bivouacs dans les arbres et campings.

Le premier catalogue présente de nombreux appartements de vacances dans des fermes ou des maisons rurales, réservables par le biais du portail en ligne e-domizil. Le second propose un grand nombre de destinations à la ferme, réservables directement auprès des prestataires, dont près d’une centaine en Suisse romande. Nouveautés, les hébergements de groupes peuvent être réservés par le biais du site www.gruppenhaus.ch et les vacanciers peuvent régler à l’aide des superpoints Coop les offres et services proposés par certaines fermes. Une belle occasion d’aller à la rencontre des familles paysannes; de côtoyer les animaux de la ferme; de s’immerger dans la nature en partant à l’aventure sur des chemins de randonnée; de faire de l’équitation; de découvrir les curiosités locales; de prendre son bain dans du petit lait ou encore de déguster une riche palette de produits et recettes du terroir accompagnés d’un vin de la région, d’un jus de pomme ou d’un sirop «maison»! De nombreuses fermes proposent par ailleurs des services diversifiés, notamment au niveau de la restauration, à l’intention de groupes, lors de séminaires ou d’événements ponctuels.

Miser sur la qualité

Pour Agritourisme Suisse, il est primordial que les hôtes suisses et étrangers bénéficient d’un accueil de qualité. Figurent donc dans ces deux catalogues uniquement les prestataires au bénéfice d’un des deux labels certifiés par l’organisation faîtière. Le premier, symbolisé par une tête de vache, concerne les exploitations agricoles et les domaines viticoles. Le second, représenté par une fleur, est attribué aux offres en milieu rural sans activité agricole.

Actualisés chaque année, les catalogues peuvent être consultés directement en ligne et/ou commandés auprès d’Agritourisme Suisse : www.myfarm.ch/fr/service/brochures/. Ils sont en outre diffusés par les partenaires de l’organisation, comme Suisse Tourisme, ainsi que sur les foires.

Des prestataires célèbres !

En novembre dernier, plusieurs événements ont mis en lumière l’agritourisme. Pour la première fois le camp de formation des candidates suisses à l’élection de Miss Earth a eu lieu sur une exploitation agricole, soit celle de la famille Neuenschwander à Rickenbach/LU www.bauer-fritz.ch. Les candidates ont ainsi eu un aperçu de la vie à la ferme et ont été sensibilisées aux thèmes liés à l’agriculture car la lauréate de ce concours de beauté aura pour mission de s’engager en faveur des questions environnementales et sociales. Autre événement, le prix du public de l’agroPrix 2016 a été décerné au projet « Agrotourisme en région excentrée: un puzzle aux multiples pièces » de Luciano et Agnese Berta, à Braggio/GR, www.braggiotourismus.ch. Enfin, Sonja Schilt d’Iseltwald/BE, www.schiltenhof.ch, a gagné le concours de cuisine des femmes paysannes lors de l’émission «bi de Lüt» diffusée sur SRF, alors que, plus tôt dans l’année, Michel Bessard de Cremin/VD avait brillamment participé à l’émission de la RTS « Cuisine de chez nous » en juillet dernier.

AGIR

Lien sur les catalogues :
http://myfarm.guidle.com/fr/service/broschueren

Renseignements : Antenne romande d’Agritourisme Suisse: p/a Agence AGIR, tél. 021 613 11 35, antenne(at)myfarm.ch